Photos Avant Après

1

Avant

3

Après 3 traitements

10

Avant

11

Après 3 traitements

4

Avant

5

Après un traitement

arm1

Avant

arm7

Après six traitements

after

Avant

before

Après deux traitements

Résultat Avant Après

Ci-dessus, vous voyez un exemple typique du déroulement d’un traitement de détatouage. D’autres photos seront bientôt affichées. Chaque studio Skinial archive des centaines de photographies prises lors du traitement, et sans traitement Photoshop. Vous pouvez les voir au cours de l’entretien gratuit et sans engagement avec l’un de nos praticiens.

Déroulement du traitement

La couleur du tatouage peut presque toujours être complètement enlevée en un seul et unique traitement, peu importe le type et la qualité de la couleur ou du tatouage lui-même. Pour pouvoir réduire le risque d’apparition de cicatrices, nous ne traitons le tatouage que par des petits points de 0,5 cm x 0,8 cm. C’est un des fondements de notre méthode.

Comme on peut nettement l’observer, seul la couche supérieure de la peau (exoderme) est enlevée. La peau peut sembler légèrement écorchée. La sensation est à peu près la même que celle ressentie lors d’un tatouage. Sur la deuxième photographie sont présentés les résultats avant et après : le tatouage est toujours nettement visible. Ce n’est qu’après l’application du liquide anti-tatouage (Skinial-EX) que la couleur sera expulsée par le corps après un court délai et se transformera en une croûte. Récemment développé, ce produit constitué d’une faible concentration inoffensive d’acide lactique à 19,5 % fait l’objet d’une demande de brevet. Après la chute de la croûte, le léger rougissement disparaît également peu à peu. Le processus peut être nettement accéléré par l’utilisation de la crème ScarCare. Elle hydrate la peau et la réalimente en éléments cicatrisants précieux.

Effets secondaires

De nombreux facteurs influencent la régénération de la peau. De manière générale, les facteurs génétiques jouent un rôle dans la guérison, au même titre que l’état de santé général, et un système immunitaire intact, facteurs actifs d’une guérison normale. Les clients sont cependant eux-mêmes responsables de nombreux effets secondaires indésirables. Une exposition aux rayons UV sous toute forme, une irritation mécanique (frottement avec les vêtements, extraction prématurée de la croûte, etc…), le déroulement des soins et l’hygiène de la plaie, une mauvaise protection sous la douche, mais aussi la prise de médicaments ou des contraintes mécaniques prématurées appliquées à la zone traitée peuvent provoquer des cicatrices ou des inflammations. Le traitement en lui-même ne provoque aucune inflammation, étant donné qu’il a lieu pour sa plus grande part dans le cadre d’une procédure stérile. L’enlèvement de tatouages importants comporte plus de risque d’apparition de cicatrices que l’enlèvement de tatouages de petite taille. Cette photographie a été prise après un traitement de détatouage au cours duquel le suivi n’a pas été suffisamment respecté et/ou la prédisposition à la formation de cicatrices existait déjà. Afin d’éviter tout effet secondaire causé par la propre inattention, nous conseillons à chaque client de prendre très au sérieux l’entretien de préparation et de conseils approfondis qui a lieu avant le traitement de détatouage, ainsi que les explications de suivi. Si ces mesures de sécurité sont respectées, le risque d’apparition d’effets secondaires sera diminué.